C'était rassurant
C'était pour ton bien
Tu as accepté
D'être surveillé-e
Te faire enchaîner
Un flic a chaque rue
Les mots des despotes
Le doux bruit des bottes
Et tu as gobé
La méfiance, la haine
La vengeance, la peine
Pour chanter en coeur
"La guerre c'est la paix"
Pour scander en coeur
Vivent les dictateurs
Un oeil pour un oeil
Une dent pour une dent
Ne reste que la mort
Ta chère liberté
T'a été volée
Ta libre expression
Est maintenant fliquée
Tu as tout perdu
Ta sécurité
N'est qu'une illusion
Car tu as ouvert
Ta porte au fascisme

Koala