Ultrapuke voulait écrire un texte sur le cissexisme dans les milieux TPG (TransPédéGouines), queer feministes et je lui ai proposé de le partager sur mon blog. Ce texte est aussi disponible sur le site de La Licorne Déviante.

Koala


Le cissexisme, c’est un système qui prends les corps, expériences et identités cis comme norme, c’est une forme de trans*phobie insidieuse, perpétuée par la pluspart des personnes cis, et parfois trans*.

Le cissexisme c’est lorsqu’un collectif féministe s’appelle « Clito » « Ovaire et contre tout » ou autre référence à l’anatomie des personnes assignéEs F à la naissance. On ne peux pas lier le féminisme aux vagins sans exclure toutes les femmes trans* qui n’en ont pas.

Le cissexisme c’est quand tu penses que deux personnes qui ont donné naissance à un enfant ensemble sont forcément un homme et une femme et donc une relation hétéro,

Le cissexisme c’est quand tu penses qu’il n’y a que des femmes qui peuvent donner naissance à un enfant ou qui ont besoin de la PMA.

Le cissexisme c’est quand une gouine qui baise avec des mecs trans* te dis qu’elle n’a jamais baisé avec un mec.

Le cissexisme c’est de penser que TOUS les pédés sont attirés uniquement par les bites et que TOUTES les gouine sont attirées uniquement par les chattes.

Le cissexisme c’est de trouver ça radical qu’une meuf cis ne s’épile pas mais de penser qu’une meuf trans* poilue n’est pas vraiment une meuf trans*.

Le cissexisme c’est quand tu utilises une bite ou des couilles comme symbole de masculinité.

Le cissexisme c’est quand tu attends qu’un mec trans* soit butch, et qu’une meuf trans* soit fem, alors que tu t’en fou que tes copains cis soient fem et que tes copines cis soient butch.

Le cissexisme c’est quand tu parle de « préservatif feminin » et « ejaculation feminine ».

Le cissexisme c’est quand tu parles de « socialisation en tant que mec » pour des personnes trans* assignéEs M à la naissance et de « socialisation en tant que meuf » pour des trans* assignéEs F à la naissance.

Le cissexisme c’est de parler de « corps de femme » et de « corps d’homme ».

Le cissexisme c’est demander « tu es une fille ou un garçon ? »

Le cissexisme c’est l’idée de « passing ».

Le cissexisme c’est faire de la prévention lesbienne en supposant qu’elles ont toutes des vagins.

Le cissexisme c’est se plaindre de qu’il n’y ai pas de films avec des lesbiennes dans un festival queer après avoir vu deux meufs trans se baiser pendant 10 minutes.

Le cissexisme c’est de penser que tu peux me genrer au féminin les jours où je porte des jupes.

Le cissexisme c’est de penser que si tu n’as pas changé de nom, ou entammer une transition, tu n’es pas vraiment trans*.

Le cissexisme c’est de penser que si tu n’es pas binaire, tu n’es pas vraiment trans*.

Le cissexisme c’est de croire qu’il y a un seul parcours et vécu trans*.

Le cissexisme c’est d’utiliser Valerie Solanas comme grand symbole féministe et queer.

Le cissexisme c’est les groupes/collectifs/associations/évènements féministes en non-mixité personnes assignéEs F à la naissance.

Le cissexisme c’est de supposer l’identité de genre d’une personne et/ou ses pronoms, quelle que soit sa présentation physique.

Le cissexisme c’est de penser que quelqu’unE (cis ou trans*) à « l’air trans* ».

Le cissexisme c’est de choisir unE acteurICE cis pour jouer une personnes trans*.

Le cissexisme c’est de penser qu’un mec trans* ne peut pas être pédé, ou qu’une meuf trans ne peut pas être gouine.

Le cissexisme c’est quand tu veux que les personnes trans* te disent qu’eiles sont trans*.

Le cissexisme c’est se battre pour l’égalité homme-femme.

Le cissexisme c’est de penser que se battre pour les droits reproductifs des femmes c’est se battre pour le droit à l’avortement, mais pas contre la stérilisation des femmes trans*.

Ultrapuke