Prendre la lame et la passer sur mon bras
C'est la dernière fois
Sentir la douleur appaisante
C'est la dernière fois
Calmer ces larmes que je ne peux stopper
C'est la dernière fois

Puis bon j'ai des excuses
Cet ami qui m'a snobé sans raison
Ces mots que je fais semblant de ne pas entendre
Cette transition - parcours de la combattante
Ce mépris que je ressens
Cette impression de ne pas être à ma place
Cette impression de ne pas avoir de place
Puis je ne suis pas assez belle
Puis je ne suis pas assez maigre
Puis j'ai ces poils tout partout
Et ces fringues qui ne ressemblent à rien
Cette tignasse de sorcière
Aucune grace
Trop maladroite
Pas comme il faut
Jamais comme il faut
Et je suis seule
Tellement seule
Etcetera, etcetera, etcetera

Alors je craque
Alors je pleure
Je prends le couteau
Je le glisse contre ma peau
J'ai mal
Je me sens vivante
Ca fait du bien

C'est la dernière fois


J'ai lu le texte de Daria Marx intitulé La nausée [Trigger Warning ce texte parle de se faire vomir] et il m'a touché car le rapport que l'autrice a avec son vice me rappelle un peu celui que j'ai avec mon vice.
Je ne peux pas dire beaucoup de chose en plus sur ce poème.

Koala