En 2012 j'ai rencontré T. C'était lors d'un festival de culture japonaise, T portait une robe de style gothique lolita et une perruque violette. T s'est alors présenté en tant que fille et je ne suis pas allée chercher plus loin.
Plus tard T m'a ajoutée dans ses ami-e-s Facebook. Et nous avons parlé, beaucoup parlé, de tout et de rien. Et il a commencé à me poser des questions liées à ma transidentité  Pour au final me dire : "Je crois qu'en fait je suis Trans.".
Bon alors je m'y attendais un tout petit peu (mais j'ai quand même été surprise). Nous avons continué à parler, toujours de tout et de rien. Il m'a dit que c'était en partie grâce à moi qu'il s'était rendu compte de ça. J'ai contaminé T, j'en ai fait un FtM.

Lesbiennes, gays, bi-e-s ou trans on peut dire que d'une certaines façon nous sommes contagieuses et contagieux.
Non pas parce que nous sommes porteurs et porteuses d'une sorte de virus qui transformerait de pauvres hétéros cisgenres en monstres transbipédégouines, ce sont là les fantasmes des homophobes.
Non, dès lors que nous sommes visibles (et dans toute notre diversité) nous sommes contagieuses et contagieux car nous représentons des possibilités de vie. C'est grâce à nos existences et à notre visibilité que certain-e-s peuvent sortir de leurs placards. Nous ne créons pas de transbipédégouines mais nous leur donnons la possibilité de se révéler et d'exister.

Soyons contagieux,
Soyons fabuleux,
Soyons contagieuses,
Soyons fabuleuses,
Amazing Koala @(^o^)@